Très Vendée, Ne manquez pas ses merveilles

Imaginez un morceau de France bordé d’un côté par d’immenses plages de sable jaune parfait et des possibilités de navigation à faire rougir Ellen MacArthur. Au large, deux îles préservées où la vie quotidienne tourne autour de la mer et de ses fruits. Dans le même cadre, imaginez une autre région dont les paysages intérieurs variés comprennent, à parts égales, des marais traversés par des canaux, des forêts vallonnées et des plaines couvertes de blé. Enfin, imaginez un endroit où vous pouvez explorer d’anciennes églises en pierre et des châteaux de la Renaissance le matin, déguster des fruits de mer super frais et du Muscadet frais pour le déjeuner et avoir encore le temps de visiter un parc à thème ultramoderne avant l’heure du thé.

Que faire à Vendée ?

Une bonne façon d’apprécier cette géographie sauvagement juxtaposée est de commencer au pied de la Vendée, dans le marais méridional, le Marais Poitevin, avant de remonter vers le nord à travers le bocage boisé et de s’installer sur l’une des glorieuses plages de la côte ouest, théâtre du célèbre triomphe de MacArthur autour du globe en février 2001. Pour une expérience de retour à la nature dont vous vous souviendrez, faites une excursion en bateau depuis la petite ville de Damvix, dans la partie la plus large de la Sèvre Niortaise. En été, alors que votre canoë se fraie un chemin dans l’eau couverte de lentilles d’un vert éclatant, et que vous vous abritez sous les frênes en surplomb, vous commencerez à apprécier l’affinité avec l’eau que les agriculteurs et les résidents locaux ressentent depuis des décennies.

L’histoire, les arts, et les vacances à Vendée

Les rivières mises à part, le sud de la Vendée offre de nombreuses distractions intéressantes. La première est l’abbaye de Neuil-sur-Lautise. Fondée en 1068 et dotée d’un statut royal au XIIe siècle par Aliénor d’Aquitaine, l’abbaye possède le seul cloître roman entièrement préservé de l’ouest de la France. Tout aussi impressionnante est l’installation multimédia du cloître supérieur qui évoque la vie monastique à travers un spectacle son et lumière. Le deuxième est le château de Terre Neuve, situé à Fontenay-le-Comte, un château privé construit en 1580 par Nicolas Rapin, un compagnon d’Henri IV. Le célèbre écrivain Georges Simenon y a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale et son bureau est exposé aujourd’hui, de même qu’une belle collection de vêtements des XVIIe et XVIIIe siècles. Ne manquez rien durant le camping à Vendée.

Le Centre Minier de Faymoreau, un musée consacré aux 130 ans d’histoire de l’exploitation du charbon dans le village, est également incontournable. Les enfants adorent la descente virtuelle dans un puits de mine et l’exposition superbement construite sur les activités minières, tandis que les adultes apprécieront cet aperçu vivant de l’histoire rurale française.

Ne manquez pas le village de caractère et les spectacles à Puy du Fou

Après un arrêt rapide dans le village de Vouvant, qui a été nommé « village de caractère » grâce à sa situation exceptionnelle au bord de la rivière Vendée, partez vers le nord. Le caractère du paysage se modifie lentement, les champs vallonnés de la Plaine Vendéenne cèdent la place aux coteaux taillés en taillis du Haut Bocage. En son cœur, près de la ville des Epesses, se trouve la plus belle et la plus populaire des attractions familiales de Vendée, l’étonnant parc à thème du Puy du Fou. Le parc amusera et divertira les adultes comme les enfants, et mérite sans aucun doute une journée entière de visite. Sur une superficie de 30 hectares, le parc offre une multitude de spectacles spectaculaires, dont des combats de gladiateurs, une ville médiévale authentiquement reconstituée et un spectacle de fauconnerie avec un « ballet volant » en musique. Les visiteurs peuvent également se détendre en se promenant dans le vaste parc parsemé d’animaux sauvages et de jardins magnifiquement entretenus.

Appréciez les arts culinaires de Vendée

Pour un repas traditionnel vendéen au Puy du Fou, déjeunez avec style lors d’un banquet où jambons, charcuterie et brioche sont servis pendant que des bouffons s’amusent et que des serveuses vêtues de dentelle remplissent les gobelets de vin. Ailleurs dans la région, le gastronome peut s’attendre à des plats un peu plus sophistiqués. Le gibier, la volaille et de nombreux légumes frais sont servis dans toute la Vendée, ainsi que de bons produits locaux, et, en allant vers l’est, vers la côte, les menus sont inévitablement dominés par les fruits de mer.La côte atlantique est parsemée de stations de vacances à vocation familiale et de célèbres villes de voile qui organisent régulièrement des régates, comme les Sables d’Olonne et Saint-Gilles. L’île de Noirmoutier, au large de la côte nord-est, est cependant l’endroit qui incarne le mieux la relation étroite de la région avec la mer. C’est la plus grande des deux îles vendéennes et, avec ses marais salants, ses parcs à huîtres et son musée maritime, c’est la tradition côtière incarnée.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *